Le blog de M MARINI (Histoire-Géographie)

Mrs MONIN, PENELON ET DORNE Mai 2016

Par M G, publié le samedi 16 septembre 2017 10:47 - Mis à jour le samedi 16 septembre 2017 10:51
penelon 2016.png

INTERVENTION DE MESSIEURS MONIN, PENELON ET DORNE le 20 mai 2016

Le Lycée des 3 Sources à Bourg-les Valence le vendredi 20 mai 2016 a accueilli Monsieur Jean MONIN, résistant et déporté et Monsieur Robert PENELON président pour Valence de l’Association Nationale des Amis et Anciens Combattants de la Résistance (ANACR). Notons aussi l’intervention de Monsieur Valentin DORNE, lauréat du concours de la résistance 2015 et étudiant en licence d’histoire se destinant à la carrière d’enseignant dans cette discipline.

Ceci à l’initiative de Monsieur Jean-Pierre MARINI, professeur d’histoire-géographie et avec le soutien actif de Madame Marie ROMERO, Proviseure.

Cette rencontre avec les lycéens s’est faite en présence de Madame l’Inspectrice d’Académie Madame Viviane HENRY et du 1er adjoint délégué de la mairie de Bourg-lès-Valence Monsieur COLLIGNON. Monsieur LABAUNE, député et Président du Conseil Général étant excusé.

De gauche à droite : Jean MONIN, Robert PENELON et Valentin DORNE

C’est dans ce terrible camp que Monsieur Jean MONIN a été détenu, avec tant d’autres. Ce camp était classé par l'administration comme correspondant au régime le plus sévère. Pour les prisonniers cela signifiait un "retour non désiré" et l'extermination par le travail. Ceci sous la surveillance des terribles SS, l’armée nazie d’Hitler. Une torture particulièrement appréciée des SS était de rassembler en plein hiver un groupe de prisonniers dans la cour du garage puis de leur ordonner de se déshabiller complètement. A ce moment, un garde SS les arrosait d'un jet d'eau glaciale. Les prisonniers devaient ensuite rester immobiles, nus et en plein air jusqu'à ce qu'ils meurent de froid. Cette torture était toujours mortelle dans une région où la température moyenne en hiver est de -10 -15 degrés. Au printemps 1945 le territoire de l’Allemagne nazie est envahi à l’est par les Soviétiques et à l’ouest par les Américains, Français et Britanniques. Le 5 mai 1945, 3 jours avant la capitulation du Reich, c’est une unité de la 11ème division blindée américaine qui libère le camp de Mauthausen. Plus 15.000 corps jonchaient le camp et furent enterrés dans des fosses communes les jours suivants par les Américains effarés devant tant d’atrocités.

Les lycéens connaissent bien sûr ces faits mais la rencontre avec un témoin a un impact plus puissant qu’un cours, qu’une lecture ou même que la simple projection d’un documentaire en classe.

Les intervenants, le professeur M. MARINI avec la classe de TES2 le 20 mai 2016

Les intervenants avec la classe de 1ère S2 le 20 mai 2016

Catégories
  • Rencontres