Le blog de M MARINI (Histoire-Géographie)

RDA - Témoignage Décembre 2015

Par M G, publié le samedi 16 septembre 2017 11:20 - Mis à jour le samedi 16 septembre 2017 11:21
rda.png

Témoignage d’une ancienne citoyenne de la RDA

Madame Sylvie WUSTEFELD est intervenue dans la classe de Terminale ES le jeudi 17 décembre 2015 sur le thème des « mouvements socialistes et le syndicalisme en Allemagne de 1875 à nos jours »

Elle présente des documents et explique le thème tout en présentant sa vision de l’histoire politique allemande et en répondant aux questions des lycéens.

Madame Sylvie WUSTEFELD est née vers 1978 à Leipzig à 150 km de Berlin alors en République Démocratique Allemande (RDA ou Allemagne de l’Est). Leipzig est la ville du socialiste LASALLE, le berceau du mouvement ouvrier allemand et aussi le lieu d’origine des contestations qui ont détruit la République Démocratique Allemande en 1990.

Madame Sylvie WUSTEFELD a passé le baccalauréat en 1996 dans une Allemagne réunifié qui « n’était plus son pays ». Elle est venue vivre en France par affinité avec la culture française notamment sa cuisine. Sa famille vit toujours en Allemagne. Elle a fait ses études supérieures en France et elle est professeur d’allemand dans un lycée pour des classes prépa scientifiques.

Partant du tableau d’Adoph MENZEL (une forge) on peut dire que l’industrie qui se développe en Allemagne à partir de l’Empire (1871) contribue à la naissance d’une importante classe ouvrière. Les inégalités sont très fortes et les conditions de vie très dures pour le prolétariat allemand.

  • Le socialisme qui veut changer ces conditions de vie prend 3 directions :
  • La voie du communisme révolutionnaire avec Karl MARX
  • La voie d’un changement profond mais sans la lutte des classes qui est celle ds socialistes réformistes
  • La voie chrétienne avec la présence en Allemagne du catholicisme (ouest et sud) face au protestantisme (nord et partie est). L’Allemagne n’est pas un pays laïc et les Eglise y jouent un grand rôle social et politique (partis : Zentrum avant 1933 et CDU après 1945).

La montée des contestations sociales qui reçoivent un début de réponse des conservateurs sous la forme des lois sociales du chancelier impérial Bismarck. Le but est d’empêcher le mouvement socialiste et son principal parti le SPD. Le Parti social-démocrate d’Allemagne (Sozialdemokratische Partei Deutschlands, SPD), qui a été fondé en 1875 (sous le nom de SAP, renommé SPD en 1890), est le plus vieux parti politique d'Allemagne.

L’Allemagne impériale offre le contraste entre d’une part la Cour Impériale et les chefs de l’industrie et d’autre part les ouvriers

Madame Sylvie WUSTEFELD évoque ensuite la 1ère Guerre Mondiale et la divisions des socialistes (Spartakiste/ SPD) qui débouche sur la guerre civile de janvier 1919 puis sur la coupure durable entre les socialismes (Socialiste SPD / KPD communistes) qui favorise Hitler.

Pour bénéficier des voix des ouvriers, le nazisme (ou national-socialisme) développe des mesures favorables aux ouvriers et aux gens pauvres.

La 2ème Guerre Mondiale débouche sur l’affaiblissement du mouvement ouvrier dont les chefs sont exilés (Londres pour le SPD et Moscou pour les Communistes), tués, déportés, ou emprisonnés.

Après 4 ans sans aucun Etat allemand de 1945 à 1949 (ce qui n’empêche pas la renaissance des partis politiques sous le contrôle des troupes d’occupation et avec la dénazification) deux Etats naissent en 1949

  • La RFA (Allemagne de l’Ouest) dans le camp occidental
  • La RDA (République Démocratique Allemande (Allemagne de l’Est) dans le camp oriental.

Madame Sylvie WUSTEFELD naît et vit en RDA sous un régime de type socialiste communiste inclus dans le bloc de l’Est sous l’influence de Moscou durant la Guerre Froide (1946- décembre 1991).

  • La RDA se caractérise par une rupture radicale vis-à-vis du passé nazi. L’Allemagne de l’Ouest (RFA) est accusée de continuer le régime nazi, d’entre être l’héritière.
  • Le système est totalitaire dans le sens où aucune opposition vis-à-vis du marxisme léninisme et du parti unique (le SED) n’est tolérée. La police politique (Stasi) surveille la population. Cela dit si le citoyen respecte les règles il n’a pas d’ennuis.
  • Les ouvriers et les paysans sont la base de la RDA. Le fait de faire des études ne donne pas un salaire très différent des ouvriers et paysans. Un médecin gagne à peu près autant qu’un ouvrier. La RAD se veut une société sans classe.
  • Le travail englobe toute la vie. Des organisations existent. Il y a le syndicat où tous les travailleurs adhèrent. Il y a aussi des Collectifs qui se livrent à des compétitions pour une meilleure production et offrent des services mutuels (vacances, troc de biens) à leurs adhérents.
  • Il n’y a pas en RDA de société de consommation. Tous les biens produits sont l’objet d’une planification industrielle et il y a des nombreuses pénuries même si certains prix (ex. loyers 1/20ème du salaire) sont très bas.
  • La RDA est plus ou moins coupée du monde occidental de l’autre côté du Mur de Berlin ou du Rideau de Fer. Par contre il est possible (mais trop cher) de se rendre dans les autres pays socialistes du Bloc de l’Est.

Sylvie WUSTEFELD fait observer que le Parti Communiste ouest-allemand a été interdit en Allemagne de l’Ouest, pourtant réputée démocratique, dès les années 1950.

Madame Sylvie WUSTEFELD présente une vision positive de la RDA liée à une enfance plutôt heureuse dans un pays dont elle avait perçu clairement les limites (aux libertés) dès l’enfance. Elle estime que la réunification de l’Allemagne a été trop brutale et a été en fait une forme d’annexion des länder de l’Est par la RFA le 3 octobre 1990. Selon Sylvie WUSTEFELD malgré le vote massif des Allemands de l’Est en faveurs des candidats de la droite (CDU, le parti du chancelier ouest-allemand Helmut Kohl) les gens voulaient une autre réunification, respectant davantage la personnalité de leur Etat la RDA.

Ayant désapprouvé cette évolution, elle a choisi de vivre en France dès 1996.

Le parti allemand Die Linke (« la gauche » formé d’anciens du SED et d’anciennes personnes de la gauche ouest-allemande) est l’héritier de cette opposition au système capitaliste de l’Allemagne de l’Ouest.

 

Catégories
  • Rencontres